Pourquoi une assurance santé pour votre lapin

  • Mucola - Cage à lapin, clapier petit animal clapier en bois libre enclos
    Animalerie Rongeur Clapier et enclos pour rongeur Clapier MUCOLA, clapier avec tiroir inclus Cette cage à lapin pratique - en bois clair - a deux étages. Le porte-à-faux du toit permet à vos animaux de rester à l'abri, même par mauvais temps. Grâce à sa conception, la grange est polyvalente
  • Kerbl 82710 Cage à Rongeurs Gabbia Baldo 100x53x46 cm
    avec râtelier grille repliable écart entre les grilles : 2,2 mm made in Italy
  • Pawhut - Clapier cage à lapins rongeurs XXL étage toit bitumé tiroir
    Animalerie Rongeur Clapier et enclos pour rongeur Clapier PawHut, Ce magnifique clapier est particulièrement pratique et fonctionnel. Vos lapins ou autres animaux pourront bénéficier d'un espace clos sécurisé avec 2 aires de jeu à même le sol et d'un abri à l'étage multi-équipé (tiroir à déjection,
  • Ferplast Cage pour Cochons D'Inde Cavie 60, Système de Fermeture de Sécurité, Accessoires Inclus, en Métal Vernis Gris et Bac en Plastique, 58 X 38 X H 31,5 cm
    Cage pour cochons d'inde, structure solide en grillage métallique vernis avec bac en plastique Côté latéral du grillage pouvant être ouvert complètement, doté de cochets de fermeture de sécurité Accessoires inclus : ratelier pour foin et abreuvoir pour cochons d'inde Facile à nettoyer grâce au bac amovible et séparable du grillage Emballage gain de place Facile à assembler

Comme pour les animaux de compagnie comme les chiens et les chats, les NAC, et particulièrement les lapins peuvent avoir besoin d’une assurance maladie pour avoir une bonne couverture santé et éviter des frais médicaux onéreux.

Pourquoi vous avez besoin d’une assurance lapin

Vous savez peut-être que vous pouvez obtenir une couverture d’assurance pour votre chat ou votre chien, mais qu’en est-il des petits amis à fourrure que beaucoup d’entre nous ont et aiment comme faisant partie de la famille ?

Les lapins, par exemple, sont courants dans les clapiers des jardins de nombreuses maisons françaises, et il est également possible de souscrire une assurance pour couvrir les frais de traitement de nos animaux à oreilles tombantes en cas de blessure ou de maladie.

Étant donné que les factures des vétérinaires augmentent, il est bon de s’assurer que le coût du traitement de votre ami de la famille ne représente pas une grande partie de votre revenu familial – un petit animal peut coûter tout autant à traiter qu’un gros. De plus, ce sont des créatures délicates, sensibles à toute une série de maladies qui n’affectent pas forcément un chien ou un chat plus robuste, ainsi qu’à des problèmes mineurs qui peuvent nécessiter une visite chez le vétérinaire.

Tout comme nous, les humains, une maladie peut frapper un animal de compagnie à tout moment et vous laisser une facture soudaine à payer, sans que vous ayez souvent le temps de vous organiser. Ainsi, pour une petite somme d’argent chaque mois, vous pouvez bénéficier de la tranquillité d’esprit grâce à une assurance qui vous permettra de régler les factures du vétérinaire pour votre lapin quand et si elles arrivent, des comparateurs comme les-nichoirs.fr par exemple vous permettront de comparer facilement les meilleures mutuelles pour votre animal de compagnie.

Quelle est la couverture offerte ?

En règle générale, vous serez couvert pour les factures du vétérinaire, en plus des traitements de routine tels que les vaccinations ou ceux que vous choisissez de faire faire, y compris la stérilisation et la castration. Vous serez couvert jusqu’à un montant maximum chaque année – bien que la limite dépende des circonstances.

Vérifiez attentivement les détails de la police. Vous constaterez peut-être, par exemple, qu’il y a un maximum à payer par affection, ce qui vous laisse le soin de calculer le coût restant. Comme pour les autres polices d’assurance, il existe une franchise qui correspond au montant que l’assuré paiera pour les sinistres – et si vous voulez réduire le coût de la couverture, vous devrez opter pour une franchise plus élevée.

Il y a d’autres aspects d’une police d’assurance lapin dont vous voudrez peut-être tenir compte. Par exemple, vous pouvez constater que l’argent consacré à la publicité pour aider à retrouver un lapin perdu ou volé tombe sous la couverture – ou les frais de pension si vous êtes absent pendant une période et que vous ne pouvez pas vous en occuper. Certaines polices prévoient même des thérapies gratuites pour votre animal de compagnie.

Types d’assurance lapin

Il existe de nombreuses politiques parmi lesquelles choisir, mais deux types principaux : Lifetime, qui dure – comme son nom l’indique – toute la vie du lapin et qui est rétablie au début de chaque année, et Annual, qui s’étend sur une période de 12 mois.

Couverture à vie : Ces polices sont généralement plus coûteuses, mais elles permettent aux assurés de demander le remboursement des frais vétérinaires dans la limite du plafond annuel, ce qui rend ce type de couverture adapté à un animal de compagnie qui peut souffrir d’une maladie récurrente.

Couverture annuelle : Ces polices peuvent s’avérer plus intéressantes si votre principale préoccupation est de prendre en charge les frais de traitement après une maladie ou une blessure, et il y aura des limites similaires à la limite de coût de cette couverture. Cependant, attention : avec cette forme de couverture, vous ne recevrez pas de remboursement pour une maladie après l’expiration de la police – la condition devra être déclarée comme préexistante lors du renouvellement de votre police. Cela s’applique même si vous restez avec le même assureur.

Exclusions de l’assurance lapin

Comme pour toutes les polices d’assurance, il y aura des exclusions. Vérifiez donc attentivement les petits caractères pour vous assurer que la police répond à vos besoins.

Les exclusions habituelles sont les suivantes :
– Les factures pour les traitements de routine tels que les vaccinations ou la stérilisation.

– Les affections préexistantes nécessitant des soins de longue durée.

– Les problèmes dentaires – qui sont un problème fréquent chez les lapins.

– Vérifiez également la limite d’âge de la police, car il se peut que votre lapin soit exclu en dessous des limites d’âge.

– Souvent, les assureurs excluent de la couverture les lapins âgés de moins de huit semaines ou de plus de cinq ans. C’est important si vous choisissez une police annuelle, car vous ne pourrez pas la renouveler lorsque le lapin atteindra, par exemple, cinq ans, contrairement à une police à vie qui sera en vigueur aussi longtemps que l’animal sera en vie.